logo éditeur laurence lemaire
journaliste - photographe
accueil           l'Hebdo           Contact
ligne rouge

Préface
"le Vin, le Rouge, la Chine"

Le 27 janvier 1964, un bref communiqué était publié simultanément à Paris et à Pékin : «Le gouvernement de la République française du Général de Gaulle et le gouvernement de la République Populaire de Chine ont décidé d'établir des relations diplomatiques.» Depuis 1979, la politique d’ouverture de Deng Xiaoping noue le dialogue entre les décideurs chinois et occidentaux. Quelques années plus tard, le ‘’monde des affaires’’ parlait de marchés, de chiffres et de pourcentages.
Après 20 années de croissance effrénée, la campagne anti-corruption, menée depuis fin 2012, tarit les ventes du luxe (joaillerie, habillement, restauration). L’épargne atteint des records, l’inflation faible ou la déflation, pousse à reporter les achats.

Le 8 novembre 2014 à Bordeaux, la Tribune de la presse titrait : « En cette période de doute qui saisit l’Europe, la puissance économique chinoise fait peur. Les Chinois ne sont-ils pas en train de prendre le contrôle de pans entiers de l’économie européenne, des ports grecs aux vignobles bordelais ? »
Le 1er investisseur en France, tout secteur confondu, reste bien les Etats-Unis, loin devant ; les investissements chinois représentent moins de 1% : c’est peu, même s’ils ont été multipliés par 12 en 10 ans.

Tout le monde peut s’installer en Chine, mais à la condition d’être performant et surtout d’apprendre le terrain, d’accepter ses procédures et ses lois, ses codes politiques et sociaux et de comprendre la différence culturelle.
Le philosophe Lin Yutang a écrit en 1938 dans ‘’L’importance de vivre’’ : «De tous les peuples, ceux qui ont le plus de points communs, ce sont les Français et les Chinois : sens du raffinement, goût pour les mots, la peinture, la cuisine, une vénération pour l'éducation, goût pour l'humour, l'humour pour rien, pour se faire plaisir, pour communiquer.» C’est sans doute pour ces raisons sue, sur les 7 400 propriétés viticoles du bordelais, les Chinois ont acheté plus d’une centaine de Châteaux depuis 1997, soit 1,3%.
Comment communiquent les deux civilisations ?

le Vin, le Rouge, la Chine est un livre sur le vin de Bordeaux et de France, et les Chinois, pour ceux qui souhaitent investir, entreprendre, déguster, apprendre…
Les 139 châteaux bordelais achetés par un groupe ou un particulier chinois sont décrits, ainsi que 10 domaines viticoles en Dordogne, Languedoc, Vaucluse, Bourgogne, Indre-et-Loire, et 2 Maisons de Cognac.
J’explique les appellations, le terroir inimitable, les cépages bordelais, français et chinois, les métiers du vin et l’export, les lois françaises, les raisons des ventes et des achats des châteaux, les accords mets-vins avec la cuisine chinoise, le changement climatique et ses effets sur la vigne....

le Vin, le Rouge, la Chine est un livre d’entretiens.
* Comment les futurs propriétaires sont-ils sélectionnés ? Quelles sont leurs obligations en matière de patrimoine ? Quelle sont leurs motivations et leurs attentes ? Réussissent-ils ?
* Le Chinois achète un château bordelais pour 5 à 30 millions d'euros ; il a sa maison de prestige, son vignoble de 10 à 50 hectares ayant la capacité à exporter en Chine, avec un nom de domaine reconnaissable par les Chinois. Ses vins seront-ils bien vendus en Chine ?
Son château deviendra-t-il une table et chambres d’hôtes de luxe ?
* Pourquoi cette tentation de l’Occident ? Et pour combien de temps ?
* L’engouement de la Chine pour la production française de qualité est-il sincère ?
* La chance de la production bordelaise, du vin français est-elle son terroir ? Est-il inimitable ?
* La cuisine chinoise peut-elle associer le vin rouge bordelais ? Même si le vin blanc sec et surtout les Sauternes de cette région se marient mieux à leurs mets, la couleur rouge est un symbole non négligeable en Chine et un french paradox.

004
Quelques châteaux achetés par les Chinois © Google

Amélie Nothomb écrit : « Aujourd’hui encore, quand je trouve que quelqu’un ne m’admire pas assez, je dispose, au détour d’une phrase, un ‘’lorsque je vivais à Pékin’’, d’une voix indifférente. C’est une réelle spécificité car, après tout, je pourrais aussi bien dire un : ‘’ lorsque je vivais au Laos’’ qui serait nettement plus exceptionnel. Mais c’est moins chic. La Chine c’est le classique, l’inconditionnel, c’est Chanel n°5. Le snobisme n’explique pas tout. La part du fantasme est énorme et invincible. Le voyageur qui débarquerait en Chine sans une belle dose d’illusions chinoises ne verrait pas autre chose qu’un cauchemar. » ‘’Le sabotage amoureux’’ Edition Albin Michel 1993

Il faut plus d’un an de recherches pour trouver ‘’Le‘’ château à acheter. La transaction s’opère en toute discrétion. Parmi les acquéreurs chinois on trouve des entreprises d’Etat, des groupes présents dans la métallurgie, le pétrole, l’immobilier, l’agro-alimentaire, la mode, la bijouterie, les salles de jeux, le tourisme, et le vin. Il y a une star de cinéma. Ces financiers, ces amateurs chevronnés développent leur réseau en Chine pour commercialiser leur production de vins français.
La Chine compte environ 370 milliardaires sur les 1826 mondiaux : les Hongkongais Li Ka-shing et Lee Shau-kee, Jack Ma avec son site Alibaba coté en Bourse fin 2014, Li Hejun avec Hanergy spécialisé dans l'énergie, Pony Ma avec Tencent télécommunications, Robin Li fondateur du site internet Baidu, Wang Jianlin avec ses salles de cinéma AMC
On compte 67 milliardaires français, dont Bernard Arnault avec LVMH.

* Les investissements viticoles de la Chine se portent sur la France mais aussi sur l’Australie, l’Argentine, le Chili, la Californie, la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud.
* Depuis 2011, la Chine (Hong Kong et Taiwan compris) est le 1er importateur des vins de Bordeaux, en volume et en valeur : 80% de vin rouge (92% en 2013), du rosé et du blanc.
* La France est redevenue, en 2014, le 1er producteur de vin. La Chine devrait être le 6ème pays producteur en 2016.
* En 2014, le Chinois a consommé 1,3 litre de vin, l’Américain augmentait sa consommation à plus de 20 litres, le Français la baissait à 47 litres (120 dans les années 60). En 10 ans, la Chine s’est placée au 5ème rang mondial des pays consommateurs de vin.
* Le 29 juin 15, la Chine a reconnu l’appelation Bordeaux et lutte contre sa contrefaçon.


«En une génération, la politique, l’économie, la transformation des classes sociales, ont fait en Chine un autre homme de la rue, écrivait Henri Michaux en 1967. On ne reconnaît plus le mien, celui que moi et bien d'autres voyageurs et résidents avions vu en 1932. Il me plaît, quant à moi, tirant les leçons de ma fâcheuse surprise, de penser que, quoi qu'il arrive, et quoiqu'elle tende à être, la Chine sera toujours différente. Elle revit. Il faut être heureux de ne plus la reconnaître, de la connaître autrement toujours, toujours inattendue, toujours extraordinaire.» ‘’Un Barbare en Asie’’ Editions Gallimard 1967.

Zhongguo le pays du milieu, le pays au cœur du monde
Zhonghua Renmin Gongheguo c’est la République Populaire de la splendeur du Centre.
‘’Enrichissez-vous’’ disait Deng Xiaoping : le revenu des ménages a quintuplé en un quart de siècle, les citadins sont passés de la carte du Parti à la carte de crédit. Le 8 novembre 2012, Hu Jintao a nommé son successeur Xi Jinping ; il a pris ses fonctions le 14 mars 2013. Après des années d’embellie, la Chine subit les conséquences de la crise économique et financière internationale : elle doit rééquilibrer son économie en se concentrant sur sa croissance et non plus seulement sur l’investissement et les exportations.

Le Cinquantenaire de l’amitié France-Chine - les accords
Le 25 avril 2013, Xi Jinping, s’est entretenu avec François Hollande, qui a déclaré que l’Etat français est prêt à «lever tous les obstacles» aux investissements des Chinois, à conditions «qu’ils contribuent à la création d’emplois et à l’activité».
De juillet 2013 à mars 2014, les Autorités chinoises ont mené une enquête anti-dumping contre des vins européens exportés vers la Chine ; le volume du vin bordelais exporté avait alors reculé de 16%.

Lemaire Chine
Xi Jinping et Peng Liyuan © AFP

Le 27 janvier 1964, la France a été le 1er pays de l'Occident à nouer des relations au rang d'ambassadeur avec la nouvelle Chine. Dans le cadre du 50ème anniversaire, le Président chinois Xi Jinping s’est rendu en Europe, et en France du 25 au 28 mars 2014 ; il était accompagné de son épouse Peng Liyuan, la populaire chanteuse et Général de l'armée chinoise, et de 200 hommes d'affaires.
Les Chinois représentés par la CADA Chinese Alcohol Drinks Association, et les Européens par le CEEV Comité Européen des Entreprises Vins, ont signé un accord le 21 mars 2014 : depuis les Européens apportent un soutien technique et financier pour l'implantation en Chine de cépages adaptés, et pour la formation de leurs viticulteurs. L’industrie chinoise apui l'organisation de dégustations de vins européens en Chine, la formation de ses consommateurs ainsi que la promotion de la culture vitivinicole européenne.
Le goût pour le vin rouge des consommateurs chinois évolue et stimule la demande pour des vins de qualité. Fin janvier 2015 en Chine, Manuel Valls a proclamé : « La France accueille tous les investisseurs, Chinois en tête».
Le 30 juin 15, la Chine a reconnu l'indication géographique "Bordeaux" pour les vins et lutte ainsi contre la contrefaçon.
En Chine, la ‘’bataille du lait’’ a démarrée fin octobre 2014 par la création d’une grande base productive dans un pays qui, jusqu’en 1990, n’avait ‘’jamais bu de lait’’.
Un verre de lait et un verre de vin par jour seront-ils le nouveau French paradox chinois ?


Bordeaux
Bordeaux est la capitale mondiale du vin, une ville de tourisme et de culture.
La ville de Bordeaux est située dans le département de la Gironde de la région de l'Aquitaine.
Les dernières recherches en archéologie indiquent que la fondation de Bordeaux remonte au moins au Ve siècle av. J.C.
Au IIIème siècle av. J.C. un peuple gaulois plante des vignes sur les bords de la Garonne, avec un cépage résistant au climat océanique et aux conditions géologiques de la région, le Vitis biturica l’ancêtre du Cabernet. Entre 40 et 60 après J.C. des pieds de vigne sont plantés sur les coteaux nord de la rive gauche de la Garonne.
En 1152, Aliénor d’Aquitaine épouse le roi d’Angleterre Henri Plantagenet : le vin s’exporte, Bordeaux est prospère. Michel de Montaigne est magistrat au Parlement de Bordeaux de 1557 à 1570, puis maire de la ville de 1581 à 1585. Bordeaux connaît une nouvelle apogée du milieu du XVIIème siècle grâce à son port, au commerce de son vin, de son sucre et de ses esclaves. Les Hollandais aiment son vin et l’exporte : leurs investisseurs développent les techniques et les structures des vignobles vers la qualité. En 1714, le philosophe Montesquieu devient conseiller au Parlement de Bordeaux ; il possédait cinq domaines viticoles en bordelais.
Au XVIIIème siècle, les gouverneurs du roi Louis XV embellissent la ville, assèchent les faubourgs marécageux et insalubres ; ils construisent des arcs de triomphe majestueux et son opéra. Puis l'architecte de Louis XV crée le Jardin public ; la place de la Bourse est bâtie ainsi que la flèche de l’église Saint-Michel. Bordeaux devient une des capitales européennes des Lumières dont Montesquieu est le précurseur.
Au XIXème siècle, la ville s'étend vers l'Ouest avec la construction d'échoppes, ces maisons basses caractéristiques du paysage bordelais. Puis elle s’étend vers le Sud grâce à la construction du premier pont sur la Garonne, le pont de Pierre. En 1852, le train relie Bordeaux à Paris et ses 580 kms.
La maladie de l'oïdium frappe les vignes en 1857 : des procédés de soufrage enrayent les attaques. Le vignoble girondin est prospère pour peu de temps car il est attaqué par le phylloxera en 1860 : sans remèdes français pour les soigner, les vignes seront greffées avec des ceps américains.
Le département de la Gironde délimite ses aires d'appellation viticoles ; en 1936, il créé l’INAO, Institut National des Appellations d'Origine, et les AOC qui précisent l’aire géographique, les cépages, les rendements, et impose une méthode de culture et de vinification.
En 2015, on compte 60 appelations de vins de Bordeaux en AOC.
L’exportation reste l’un des points forts de la distribution des vins de Bordeaux et ses vignobles de qualité attirent des capitaux de tous horizons.
Jacques Chaban-Delmas sera maire jusqu’à ses 80 ans, de 1947 à 1995. Son 1er adjoint pendant plus de 20 ans, Jacques Valade, sera candidat à sa succession mais Jacques Chaban-Delmas soutiendra le Premier ministre Alain Juppé. Elu maire de Bordeaux, monsieur Juppé lance un projet urbain, aménage magnifiquement les quais. Le 30 janvier 2004, alors président du Parti au pouvoir : l'UMP (Union pour un Mouvement Populaire), il est jugé coupable de prise illégale d'intérêts et écarté de la vie politique. Hugues Martin le remplace le 13 décembre 2004. Une élection anticipée en octobre 2006 rend la mairie à Alain Juppé, à nouveau éligible. Le 23 mars 2014, monsieur Juppé a été réélu dès le 1er tour à la mairie de Bordeaux et préside depuis sa communauté urbaine.
Outre son domaine viticole, Bordeaux compte plus de 350 édifices classés ou inscrits aux Monuments Historiques ; la ville est inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis le 28 juin 2007.

Comparatif géographique
La ville de Bordeaux s’étend sur 50 km2. Elle compte environ 245 000 habitants sur 4 936 hectares, soit une grande densité de 4 850 habitants par km2.
La ville de Bordeaux est jumelée à une vingtaine de villes dans le monde dont Wuhan en Chine.
Wuhan s’étend sur 8 468 km2 : elle est donc 172 fois plus grande que Bordeaux ! Wuhan compte 8,3 millions d'habitants sur 849 440 hectares soit une faible densité de 824 habitants par km2.

La latitude de Bordeaux est N45° comme la ville de Jilin ; celle de Pékin, plus au Sud, est N39° comme le centre de Madrid en Espagne…Pourtant leurs climats sont bien différents.

La superficie de la Chine est de 9 597 000 km2 ; elle comptera bientôt 1,4 milliard d’habitants, soit environ 144 hab. /km2. Sachant que sa partie Ouest est pratiquement inhabitée, les grandes villes sont surpeuplées.
La superficie de la France métropolitaine est de 552 000 km2 pour 64 millions d’habitants, soit 117 hab. /km2. Cette France est 17 fois plus petite que la Chine.
Les Etats-Unis comptent 300 millions d’habitants sur une surface sensiblement identique à celle de la Chine : 9 629 047 km2, soit 31 hab. /km2 seulement.

Lemaire vin Chine

Alain Juppé Editorial
Sommaire
Michel Rolland : le Nez, le Goût, le Climat
Bois et vin
Agence immobilière Maxwell-Storrie-Baynes
Inlex contre la contrefaçon
Château de La Rivière
Jing-Tong Ma, groupe Wu Nu Shan Milan wine

ligne rouge